Si vous envisagez de changer le moteur de votre véhicule, il faut être attentif à certaines règles:

  • Une augmentation de puissance de maximum 20 % est possible sans garantie du constructeur ou d'un organe d'expertise agrée
  • Il faut respecter les émissions de gaz d'échappement et sonores qui étaient applicable lors de la 1ère mise en circulation du véhicule
  • La nouvelle vitesse maximum peut engendrer des nouvelles preuves concernant le système de freinage.


Voir aussi, le chiffre 4.7 des directives asa 2a.


Afin que nous puissions mieux vous renseigner, il faut nous fournir des précisions sur votre projet en nous fournissant les données techniques du véhicule actuel et du moteur que vous désirez installer.